28 septembre 2006

La véritable histoire de Haj Namouss l'arracheur de dents

bonbonsHaj Namouss avant dêtre un Haj respecté a été un petit garçon aux rêves étranges et aux désirs incompris.

Il était une fois un petit garçon aux grands yeux noirs, aux cheveux couleur ébène. Il avait une peau matte et un sourire qui faisait de lui la risée de tout le quartier. Les grands le prenaient en pitié, les ados ricanaient et les petits s’enfuyaient. Car si il est bien un sourire effrayant c’était celui du petit Namouss.

Bien qu’étant d’une origine modeste et manquant parfois de vivres, la maman du petit Namouss échangeait ses toutes ses maigres économies contre des bonbons dont le petit Namouss raffolait.

Madame Namouss avait espéré longtemps avoir un enfant. Son premier enfant été mort né, s’en suivit une attente de 6 longues années. Le petit Namouss était un miracle un cadeau du ciel qu’elle devait aimer et bénir jusqu'à son dernier souffle.

Malheureusement ces petites sucreries ne lui ont pas porté chance et le petit Namouss a donc passé plus de temps chez l’arracheur de dents ( Haj Mssimim) que sur les bancs de l’école.

Comme la cour des miracles Haj Mssimim avait sa cour des dents … un Grand bocal qui contenait des centaines…des milliers de dents. C’est là que se sont retrouvés une puis deux puis…toutes les dents du petit Namouss.

« Namouss charfa » ( Namouss la vieille) « Namouss fermach » ( Namouss sans dents) tant de surnoms qui au départ faisaient monter les larmes aux yeux du petit Namouss et qui finirent par remplir son cœur de mépris et de désir de vengeance.

Un soir d’été, alors que le petit Namouss s’amusait à ne rien faire tout seul, il entendit un homme lui dire «  ahhh mon petit quelle chance tu as de ne pas avoir de dents ». Cette phrase le petit Namouss cru la rêver, cet homme venait de lui faire un compliment sur la chose qu’il maudissait le plus au monde. Comment cela pouvait être possible…non il a du rêver, d’ailleurs il n’y avait plus aucune trace du monsieur.

5 min plus tard, l’homme réapparu l’air apaisé et soulagé, il avait un mouchoir blanc sur sa bouche…il sortait de chez Haj Mssimim.

Son avenir était tout tracé, comment as t’il pu passer à côté…c’était son destin….tout ça …cette cour des dents, la rencontre avec Haj Mssimim.

Cet handicap, cette bouche objet de ses malheurs allait enfin devenir sa vitrine…il allait devenir Haj NAMOUSS le plus connu et respecté des arracheurs de dents.

Toute cette histoire parce que j’avais une fois entendu une dame refusé catégoriquement de se rendre chez un dentiste et qu’elle ne jurait que par Namouss son arracheur de dents fétiche ! la curiosité m’a poussé à aller me balader dans le quartier de Haj Namouss.

Toutes ressemblances avec des personnes réelles ne sont que trop vraies par contre l’histoire est le fruit de mon imagination…

Posté par crazyima à 19:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur La véritable histoire de Haj Namouss l'arracheur de dents

    Transfert

    Ca me fais penser au vilain petit canard.
    Vraiment histoire venue de nul part ? Aucun traumatisme de l'enfance à exteririsé ?
    Un appel au secours ?
    Non rien ?

    Ca me fait aussi pensé au moine qui a inventé le champagne en voulant faire de la bière. Bizarre...

    Posté par Remy, 29 septembre 2006 à 19:19 | | Répondre
  • Qu'est ce qui est bizarre au juste?

    Posté par ima, 30 septembre 2006 à 10:06 | | Répondre
  • Namouss????

    On a pas idée de s'appeler Namous, c'est vraiment hardcore de s'appeler comme ça!!!

    Monsieur Namouss est demandé à l'intendance, Monsieur Namouss, (Mosquito pour les intimes)......

    Imadovsky

    Posté par ima.......d, 30 septembre 2006 à 12:59 | | Répondre
  • Bizarre est l'association : Champagne, moine, vilain petit canard et Namouss. Il doit y avoir un sens caché...

    Posté par Remy, 02 octobre 2006 à 12:46 | | Répondre
  • J'y suis passé....

    En lisant ce post, cela a reveillé en moi un douleureux souvenir, je suis deja passé chez le namouss.....

    Posté par kamouss, 06 octobre 2006 à 07:15 | | Répondre
  • Urban legend

    En lisant ton post, je redécouvre que Marrakech est toujours vivante et continue d'héberger des légendes urbaines contemporaines.
    Haj Namous me rappelle l'histoire d'un certain Hitler à Casa. cf. mon blog.

    Puisse la modernité préserver matière à donner naissance à un Fellini national!

    Posté par Fahed -Leguépard, 16 octobre 2006 à 01:21 | | Répondre
  • lol allah awedi qui ne conné po le HAJ namouss howa li tahare liya :$ o howa li hayad liya wahed nhar une dents se sentd des sovenir merci de rendre ommage a cette personnalité

    Posté par k-mel, 23 décembre 2006 à 13:04 | | Répondre
Nouveau commentaire